Lullinight

Florence Bernad a créé pour le jeune public Du sirop dans l’eau, Pogo, et Montagne. En observant les enfants lors des tournées de la cie, elle remarque leur réceptivité aux propositions abstraites et poétiques. Elle désire donc créer un spectacle pour le jeune public à partir de 3 ans où l’abstraction de la danse, la poésie visuelle et sonore serait le fil conducteur. Pour Lullinight, Florence s’inspirera de poésie, en particulier de haïkus. Elle donnera à voir son interprétation de ces poèmes brefs par des tableaux visuels, dansés et sonores. Un monologue en voix off écrit par Aurélie Namur racontera l’histoire du voyage intérieur du personnage.

Lullinight, c’est l’histoire, d’une petite fille qui court très vite. Des fois, elle porte des jolies chaussures assorties à sa robe, mais la plupart du temps, elle porte des baskets pour faire la course avec les garçons dans la rue. Elle est née en ville et vit dans un lotissement. Un jour, en courant très vite avec le vent, elle arrive au bout de la ville, dans la forêt qu‘elle ne connaît pas. Elle va rencontrer des êtres étranges, et être subjuguée par la poésie de l’infiniment petit et le démesurément grand de la nature. Au fur et à mesure de son cheminement, elle ralentit, pour se transformer et partir à la découverte de son faune intérieur. Un monologue diffusé en voix off, qui racontera les émotions de cette métamorphose sera écrit par l’auteure Aurélie Namur. Lullinight formera une collection avec les personnages qu’elle va incarner où qu’elle rencontrera. Ils se transformeront pour poétiser avec la danse, les sons, la lumière, des objets, des animaux. Elle deviendra insecte, nénuphar et dompteuse de poisson géant. Elle va chanter de l’opéra, changer de couleur de cheveux et répondre aux questions du loup insomniaque.

En cours de production, le dossier de création est disponible auprès de Maïa – attachée de production – maia@groupenoces.com / 06 51 10 43 64