for LOVE

Parce que le féminisme n’est pas une cause secondaire, la chorégraphe souhaite inventer une danse enragée et féroce, qui jubile, fait rire, heurte, désacralise, déconstruit et ouvre les yeux.

Le féminin est au cœur de toutes les réflexions de la chorégraphe Florence Bernad, et interroge sa créativité. Dans Nous saurons faire l’amour sous les bombes, elle met en lumière comment l’amour se diffuse dans la vie de  trois jeunes femmes. Avec Coco, solo pour une femme seule et le prince charmant, elle parle d’une femme qui trouve du bonheur dans la rage dans une performance physique impressionnante. Punky Marie est un duo avec une chanteuse de rock et une danseuse. La chorégraphe montre l’énergie phénoménale de l’exaltation d’une amitié entre deux jeunes filles, sur fond de musique rock en live. Avec for LOVE, Florence Bernad souhaite réunir 5 danseuses interprètes pour exprimer son interprétation personnelle de l’œuvre de Virginie Despentes « King Kong Théorie ». L’écriture, libre – engagée – déterminée & virile de l’auteure, sera projetée.

En cours de production, le dossier de création est disponible auprès de Maïa – attachée de production – maia@groupenoces.com / 06 51 10 43 64

« J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteur, ceux qui voudraient l’être, mais ne savent pas s’y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés.

Parce que l’idéal de la femme blanche séduisante qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, je crois bien qu’il n’existe pas. »

King Kong Théorie – Virginie Despentes (éditions Poche) 2007